AccueilCommuniquéLe Comité de développement Paysan du Guatemala dénonce l’assassinat de la défenseure Dominga Ramos Saloj

Le Comité de développement Paysan du Guatemala dénonce l’assassinat de la défenseure Dominga Ramos Saloj

COMMUNIQUÉ DU COMITÉ DE DÉVELOPPEMENT PAYSAN (CODECA)

Nous répudions l’assassinat de notre défenseure Dominga Ramos Saloj

Dominga Ramos Saloj, 53 ans, était une femme défenseure des droits humains et de la Terre Mère. Elle vivait dans la communauté de Las Delícias, Santo Domingo Suchitepéquez. Elle a été abattue par un inconnu le 5 mars vers 17h30 dans sa maison. Elle était l’épouse de notre confrère défenseur Miguel Ixcal Perez, membre de la Direction politique nationale du CODECA.

L’assassinat de notre défenseure démontre le niveau de répression et d’impunité que nous vivons dans ce pays. De 2018 à ce jour, 17 défenseur.e.s membres du CODECA ont été assassiné.e.s. En aucun cas, justice n’a été rendue.

Les défenseur.e.s exercent leur travail dans un abandon total et un manque de protection de la part de l’État, dont la priorité est la mise en œuvre de politiques répressives, comme l’État de calamité, qui limite nos droits constitutionnels, tandis que d’un autre côté, ils nous assassinent pour avoir défendu nos droits et vous vous battez pour le bien vivre.

NOUS EXIGEONS JUSTICE ET LA PUNITION DES ASSASSINS MATÉRIELS ET INTELLECTUELS

Nous appelons les peuples à accélérer le processus de l’Assemblée constituante populaire et plurinationale.

Guatemala, 5 mars 2020

Source : CODECA