AccueilNouvellesAppel urgent d’Andacollo face à la dévastation minière. Reportage: audio, article et images

Appel urgent d’Andacollo face à la dévastation minière. Reportage: audio, article et images

Andacollo est une localité de 1000 habitant-e-s située dans la province d’Elqui. Son histoire révèle un territoire ancestral culturellement et spirituellement chargé et, au centre de sa symbolique, domine la figure de la Virgen del Rosario de Andacollo, instauré par la couronne espagnole et l’Église catholique durant l’inquisition. Par ailleurs, les célébrations religieuses traditionnelles dans cette ville attirent des dizaines de milliers de pèlerins chaque année.

Parallèlement à sa culture riche et à ses traditions ancestrales, Andacollo survit grâce à la mine située en plein milieu d’un des ciels les plus ouverts pour l’astronomie et des routes pour le tourisme stellaire. Cependant, cette exploitation a causé d’importants dommages sur le territoire et sa population : Ses habitant-e-s vivent submergé par des gisements miniers et la municipalité est entourée de résidus miniers contenant du plomb, du mercure et de l’arsenic.

En 2009, Andacollo fût  déclarée “zone saturée” en raison de la contamination de l’air par des particules respirables mp10. Malgré de multiples plans de décontamination, il perdure de d’importants épisodes de contamination de l’air qui sont directement liés aux conséquences suivantes : enfants intoxiqués, augmentation des maladies cardiorespiratoires et congénitales, augmentation de la mortalité infantile de plus de 20%, excès fréquents des niveaux permis des particules dans l’air, cas de déversement contenant du cyanure, ainsi que d’innombrables autres événements qui font état des ravages de l’industrie minière que les voisins d’Andacollo ont appelé “production ensanglantée”. Les activités d’extraction minière dans cette municipalité  sont attribuables à deux entreprises canadiennes (TECK et Dayton) qui cherchent actuellement à taire les dénonciations et les protestations par la censure et des rétributions financières.

Pour en savoir plus, consulter le reportage audio avec des interventions de:

– Elvis Ruiz, président de la Agrupación medio ambiental y desarrollo comunal de Andacollo, CMA

– Carmen Jofré Vicentelo, présidente de la Junta de Vecinos de la población Chepiquilla de Andacollo

– Javier Cifuentes, membre du CMA et conseiller dans la commune de Andacollo

– Luis Pouchocq, directeur de la recherche de CODECIAM et chercheur à la UTEM

Source: Mapuexpress