AccueilCommuniquéFin aux assassinats des défenseures du territoire

Fin aux assassinats des défenseures du territoire

Encore une attaque envers les défenseurs et défenseures. Le 31 octobre passé, dans la communauté de Santiago Chimaltenango au Guatemala, la camarade Francisca Aguilar, membre du Conseil de Wuxhtaj se battant pour la défense du territoire et de la vie, a été assassinée. Quelques jours avant l’assassinat, elle avait tenu l’assemblée générale du Comité d’unité paysanne puisqu’elle en faisait également partie.

Depuis la Red mexicana de afectados por mineria (Réseau mexicain des affectés par les mines – REMA), nous condamnons ce meurtre qui est clairement lié aux activités de l’activiste pour la défense du territoire et des droits fondamentaux des peuples autochtones. Nous sympathisons avec la famille de Francisca et des camarades du Conseil des Peuples de Santiago Chimaltenango, à qui nous envoyons une vague de solidarité et rejoignons leur cri de justice.
Nous exigeons une clarification rapide de ce crime, ainsi que la punition des auteurs, de la part des autorités et du gouvernement du Guatemala . L’assassinat de la camarade Francisca fait partie de la vague d’actes violents qui se produisent dans la région contre les défenseurs et défenseures qui luttent contre l’implantation des projets extractifs sur leurs territoires; où le modèle extractif et les sociétés transnationales, avec la complicité des gouvernements, sont les principaux responsables.

JUSTICE POUR FRANCISCA AGUILAR!

 

Red Mexicana de Afectados por la Minería (REMA)

fuente:http://redtdt.org.mx/?p=9933