AccueilCommuniquéMexique : Le CDHAL demande que justice soit rendue pour le meurtre du militant autochtone Tsotsil Simón Pedro Pérez López

Mexique : Le CDHAL demande que justice soit rendue pour le meurtre du militant autochtone Tsotsil Simón Pedro Pérez López

Le Comité pour les droits humains en Amérique latine demande au gouvernement mexicain de rendre justice, dans ses trois juridictions fédérales, provincinciales et municipales, pour le meurtre de Simón Pedro Pérez López, autochtone Tsotsil de la municipalité de Simojovel, Chiapas et membre de l’organisation Las Abejas de Acteal, qui a été assassiné le 5 juillet de cette année. Il a été abattu d’une balle dans la tête alors qu’il faisait ses courses au marché avec son plus jeune fils. 

Pedro, militant pour la défense du territoire et des droits humains, était très actif dans sa communauté et son organisation, il était également membre important du Conseil national autochtone. Dès son plus jeune âge, il a fait partie de la Pastorale sociale de Chenalo, qui remémorait et demandait justice tous les 23 de chaque mois pour les personnes autochtones assassinées lors du massacre d’Acteal le 23 décembre 1996 par des groupes paramilitaires..

Nous partageons la douleur de la famille de Pedro, et demandons la protection de sa famille et des membres de l’organisation civile Las Abejas de Acteal.

L’équipe du CDHAL

Accédez au communiqué de Las Abejas (en espagnol seulement)

Source photo : Frayba