AccueilCommuniquéLettre du peuple Nasa à la communauté internationale

Lettre du peuple Nasa à la communauté internationale

Jeudi 31 octobre 2019

Qui est-ce qui se bénéficie avec notre mort?

L’action inefficace de l’État afin de remplir son devoir constitutionnel de garantir la vie et la paix des colombiens est encore une fois indéniable. Nous avons toujours affronté l’action criminelle de ceux qui veulent avoir le contrôle sur notre territoire et nos communautés afin de développer leurs activités illicites parmi lesquelles le trafic d’armes, les cultures illicites et l’organisation de structures criminelles ayant des liens avec des entrepreneurs et des narcotrafiquants assiègent la communauté qui résiste puisqu’elle est systématiquement massacrée.

Ils sont en train de nous tuer… Les récents assassinats des autorités traditionnelles Ne’jwe’sx et les gardes du territoire Kiwe Thegnas, comme Edwin Dagua le 7 de décembre 2018, Daniel Rojas le 14 de mai 2019, Gersaín Yatacue el 1er août, Enrique Guejia le 4 août, Eugenio Tenorio y Kevin Mestizo le 10 de août, Dumar Mestizo le 4 octobre, Toribío Canas le 13 octobre, le 17 octobre une tentative de meutre contre le coordonnateur de la garde de Toribío y le 29 de octobre à 4:30 pm le massacre de Cristina Bautista (autorité Ne’jwe’sx ) et les kiwe thegnas Asdrubal Cayapu, , Eliodoro Finscue, José Gerardo Soto et James Wilfredo Soto, sont l’évidence qu’il y a une organisation entre les mafieux, le trafic de stupéfiants, la monoculture et l’économie extractive dirigée par des multinationales afin d’exterminer le mouvement autochtone et ainsi que notre système de Gouvernement autonome au nord du département de Cauca.

N’étant pas satisfaits avec les morts, durant la cruelle attaque envers des personnes désarmées, ils ont aussi gravement blessé l’autorité traditionnelle Ne’jwe’sx Crecencio Peteche et les kiwe thegna José Norman Montano, Matías Montano, Rogelio Taquinas et Dora Ruth Mesa, membre de l’association de producteurs de café.

Face à ce plan macabre et silencieux mené par la mafia organisée et l’incompétent État colombien, on veut déclarer que nous demeurons organisés pour défendre notre territoire, la terre mère et notre communauté. Nous lançons un appel à tous ceux qui se solidarisent avec la vie et la dignité du peuple Nasa, défenseur de l’unité, du territoire, de la culture et l’autonomie. Nous sollicitons de manière urgente, autant à la communauté nationale comme internationale, votre appui concernant deux axes : d’un côté la diffusion de l’ethnocide auquel nous devons faire face et d’un autre côté, votre appui en vivre puis économique enfin d’entamer les actions pertinentes que la situation

Pour plus d’informations (en espagnol seulement): ici 

Photo