AccueilNouvellesLe pouvoir judiciaire donne définitivement raison à Máxima Acuña dans le litige qui l’oppose à Yanacocha

Le pouvoir judiciaire donne définitivement raison à Máxima Acuña dans le litige qui l’oppose à Yanacocha

La Chambre permanente de la Cour suprême a confirmé l’acquittement de l’une des récipiendaire du Prix Goldman 2016 pour délit d’usurpation aggravée contre l’entreprise minière.   

La Cour suprême du pouvoir judiciaire a ratifié ce mercredi l’acquittement en faveur de Máxima Acuña et sa famille du présumé délit d’usurpation aggravée de terrains, déclarant ainsi infondé le recours en cassation présenté par l’entreprise minière Yanacocha.

La Chambre permanente de la plus haute instance judiciaire du pays a énoncé que la sentence a un “caractère définitif”, ce que signifie que l’affaire est close.

A travers un recours en cassation, l’entreprise cherchait à casser le jugement émis en seconde instance fin 2014, qui déclarait la récipiendaire du Prix Goldman et sa famille innocentes. Elles étaient accusées de s’être approprié le terrain connu sous le nom de Tragadero Grande, situé dans la commune de Sorochuco, région Cajamarca, que la compagnie minière considérait sien.

Peu après la publication de la sentence, Yanacocha a diffusé un communiqué qui assurait qu’elle respecterait la décision de la Cour suprême, mais espérait toujours résoudre le différend par la voie civile.

“Yanacocha respecte la décision de la Cour suprême dans ce procès pénal et continuera à défendre les droits de l’entreprise à travers des procédures civile dépendant toutefois du pouvoir judiciaire. Sans porter préjudice à la décision, nous continuerons à oeuvrer pour trouver une solution juste et durable à ce différend territorial, à travers un dialogue direct et de bonne foi avec la famille Chaupe”, a précisé le Gérant Général de Yanacocha, Javier Velarde.

 

Par: Ginno P. Melgar

Image: Jorge Chávez Ortiz

Source