AccueilNouvellesLe Conseil des élus s’oppose au projet d’Álamos Gold

Le Conseil des élus s’oppose au projet d’Álamos Gold

Dans une session du Conseil des élus (Cabildo), les autorités de la commune de Xochitepec ont confirmé leur opposition au projet de l’entreprise “Álamos Gold” d’exploiter une mine à ciel ouvert dans le territoire municipal, a annoncé le conseiller Horacio Rojas Alba, qui a ajouté que les représentants du consortium les ont approché pour dialoguer avec eux.

L’administration municipale précédente, à travers le Conseil, avait décidé d’appuyer le front contre les concessions minières, et avait établi que des changements quant à l’utilisation du sol ne pourraient pas se faire et qu’aucun projet minier ne serait permis.

Le conseiller de l’intérieur et des règlements d’aujourd’hui, Horacio Rojas Alba, qui était secrétaire municipal dans l’administration précédente et est membre de ce front, a affirmé que les actions de conscientisation auprès des citoyen-ne-s se poursuivent, par lesquelles des experts en la matière, académiques et militants sociaux exposent à la population les dommages qu’amènerait l’exploitation d’une mine à ciel ouvert.
Il faut souligner que l’entreprise Álamos Gold compte sept concessions dans l’état de Morelos, mais ne fait des travaux d’exploration que pour une seule d’entre elles, celle de Temixco, dans le cerro du Jumil, puisqu’elle n’a pas obtenu un permis de l’État pour faire les travaux d’exploitation.

Le conseiller a indiqué que dans la seconde ou troisième session du Cabildo du gouvernement municipal actuel fut établie la volonté que Xochitepec soit libre de tout projet minier, car “nous ne voulons pas qu’il nous arrive la même chose qu’à Temixco, Tetlama, Cuentepec, où il y a une lutte de l’industrie minière contre les militants sociaux qui se font interdire de discuter aux gens ”.

Rojas Alba a déclaré que les citoyen-ne-s sont préoccupé-e-s par les dommages que pourrait causer l’opération d’une mine, préoccupation née notamment du fait qu’on peut fréquemment entendre les explosions des travaux d’exploration qui se font à Tentlama.

Il a souligné que les représentants de cette entreprise d’origine canadienne ont eu la possibilité de se rapprocher pour dialoguer avec le maire de Xochitepec, Alberto Sanchez, et les membres du Cabildo sans concrétiser cela par une réunion en date d’aujourd’hui. Le conseiller a mentionné qu’ils seraient prêts à écouter les représentants de l’entreprise, mais qu’ils n’étaient toutefois pas d’accord pour approuver le projet. Finalement, le fonctionnaire a indiqué qu’ils étaient appuyés par des académiques d’institutions reconnues, des experts en la matière et divers militants sociaux pour éveiller la conscience de la population aux risques qu’entraînent les mines à ciel ouvert.