AccueilCommuniquéL’entreprise minière canadienne Infinito Gold cherche à extorquer un milliard de dollars au Costa Rica.

L’entreprise minière canadienne Infinito Gold cherche à extorquer un milliard de dollars au Costa Rica.

Des organisations canadiennes exigent que l’entreprise abandonne  la poursuite illégitime pour des investissements

Jeudi, 10 octobre 2013

En tant qu’organisations du Canada et du Québec, nous sommes horrifiés d’apprendre que l’entreprise  minière Infinito Gold de Calgary, Canada, a décidé de poursuivre le gouvernement du Costa Rica pour un milliard de dollars, agissant en vertu du traité bilatéral d’investissement Canada-Costa Rica. Ceci est la plus récente – et sans doute la plus inquiétante – tentative de la direction d Infinito d’intimider le peuple, le pouvoir judiciaire et le gouvernement du Costa Rica en ce qui concerne sa décision, légitime, de ne pas approuver la polémique mine d’or Crucitas près de la rivière San Juan.

Il a été démontré dans des  enquêtes d’opinion que plus de 75 pour cent de la population du Costa Rica rejette la mine Crucitas. Certaines des plus grandes marches de protestation dans l’histoire du pays ont exigé le plein respect d’une interdiction de l’exploitation minière à ciel ouvert dans tout le pays, des réparations dInfinito pour les dommages à l’environnement qui ont eu lieu en violation de la loi, et que la société quitte immédiatement le pays. A trois reprises, entre 2010 et 2013, la Cour suprême du Costa Rica a refusé à Infinito l’autorisation d’aller de l’avant avec le projet.

Au lieu d’accepter l’échec judiciaire et populaire, les avocats dInfinito cherchent maintenant à soutirer jusqu’à un milliard de dollars au Costa Rica par un arbitrage d’investissement hermétique en vertu du très critiqué Centre international pour le règlement des différences relatifs aux investissements (CIRDI ) de la Banque mondiale à Washington, D.C.

Enfin, nous exigeons que Infinito Gold respecte la volonté de la grande majorité de la population du Costa Rica, mette fin au harcèlement judiciaire de la population et du gouvernement du Costa Rica, respecte les décisions consécutives de la Cour Suprême contre la mine Crucitas, et abandonne immédiatement la réclamation devant le CIRDI.

ATTAC-Québec

Blue Planet Project (Proyecto del Planeta Azul)

Canadian Environmental Law Association (Asociación Canadiense del Derecho Ambiental)

CDHAL – Comité pour les droits humains en Amérique latine

Common Frontiers

Conseil des Canadiens

L’Entraide missionaire

Latin American and Caribbean Solidarity Network – Toronto (Red de Solidaridad Latinamericana y Caribeña de Toronto)

Mining Injustice Solidarity Network – Toronto (Red de Solidaridad sobre la Injusticia Minera de Toronto)

Mines alertes CAnada

National Union of Public and General Employees (Sindicato Nacional de Empleados Públicos y Generales)

Institut Polaris (Instituto Polaris)

QUISETAL Coalition québécoise sur les impacts socio-environnementaux des transnationales en Amérique latine

Sierra Club Canada

Syndicat des métallos

SIGNEZ LA PÉTITION EXIGEANT D’INFINITO GOLD LE RESPECT DE LA VOLONT É DE LA GRAND MAJORITÉ DE LA POPULATION DU COSTA RICA, D’ARRÊTER  L’INTIMIDATION JUDICIAIRE DU PEUPLE ET DU GOUVERNAMENT DE COSTA RICA, D’OBÉIR AUX DÉCISIONS CONSÉCUTIVES DE LA COUR SUPRÊME CONTRE LA MINE CRUCITAS ET DE RETIRER IMMEDIATEMENT SA DEMANDE. 

http://you.leadnow.ca/petitions/costa-rica-said-no-to-this-canadian-mining-company-3-times-let-s-make-sure-it-listens-this-time