AccueilNouvellesDes femmes activistes craignent pour leur vie devant l’augmentation des Megaprojets au Mexique

Des femmes activistes craignent pour leur vie devant l’augmentation des Megaprojets au Mexique

Des femmes faisant partie du Réseau National des Défenseures de Droits Humains au Mexique ont manifesté pour exprimer qu’encore une fois, qu’en 2020, la violence s’accrut pour les femmes qui défendent la vie, la terre et le territoire à cause de l’augmentation des mégaprojets au Mexique.

Ce Réseau National des Défenseures de Droits Humains comporte 245 femmes membres de 24 états de la République mexicaine. Elles voient une tendance à la hausse de la violence pour cette nouvelle année, assurant qu’il y a eu une augmentation par leur condition de femmes.

“Nous ne sommes pas ciblées parce que nous sommes des défenseures, mais parce que nous sommes des femmes”, a expliqué Cecilia Espinoza, coordinatrice nationale, qui s’insurge qu’en 2019  cinq de ses camarades de Oaxaca, Michoacán et Sonora ont été assassinées.

Espinoza a signalé que lors des derniers mois de 2019 la violence a fortement augmenté dans les états de Oaxaca, Guerrero, Michoacán, Coahuila et Chihuahua ce qui signifie qu’il est impossible de dire que cette année qui commence sera pacifique.

Elle a dit que les femmes activistes craignent pour leur vie en défendant la terre, le territoire, le droit à la vie, les droits à l’eau et à l’avortement, ainsi que dans leurs actions face aux mines,

Elle a ajouté que le faible budget et le manque de perspectives de genre du mécanisme de protection pour les défenseures de droits humains et les femmes journalistes rendent les réponses de l’État plus lentes. Ainsi le plus grand espoir de ce réseau de femmes défenseurs est que pour 2020, l’État accorde un plus grand budget sur cet aspect.

“ C’est précisément par l’absence de réponse rapide de l’État alors que nous voyons la violence augmenter que nous nous sommes organisées pour prendre soin de nous-mêmes. Nous avons tissé entre nous des réseaux sur tout le territoire national et c’est cela qui nous donne la force pour dire que c’est nécessaire un plus grand appui au mécanisme, que nous les femmes ne devons pas être jugées pour être de ce genre et que nous sommes appuyées et accompagné dans notre activisme”.

En finir avec l’impunité et la corruption en plus de l’accès quasi nul à la justice sont les demandes principales des femmes du Réseau National des Défenseures des Droits Humains au Mexique qui en 2020 fêtent les 10 d’être organisées en faveur des droits humains des femmes mexicaines dans tout le pays.

Source article

Source image