AccueilCommuniquéCommuniqué en solidarité avec les familles déplacées au Chiapas

Communiqué en solidarité avec les familles déplacées au Chiapas

Face a la désinformation officielle sur le cas des déplacés de la Colonie Puebla, Chenalho, Chiapas, et l´inactivité des autorités quant a leur retour, pres de 60 collectifs de plus de 12 pays et 100 individus se solidarisent avec leurs freres et soeurs déplacé-e-s et exigent la détention immédiate des évangélistes qui ont séquestrés le Pere Manuel et les leaders, Agustin Cruz Gomez, et Jacinto Arias Cruz, et exigent également le retour avec sécurité des 100 déplacés.

A la Société Civile des Abejas,
Aux Bases d´appui Zapatiste,
A la Junta de Buen Gobierno De Oventik,
A nos frères et Soeurs de la Colonia Puebla, Chenalho,
A la Société Civile,
Aux médias libres et rebelles,

Nous, comme collectifs Européens et du Monde, une fois de plus nous nous mobilisons et crions notre YA BASTA face aux derniers faits qui se sont déroulés dans la communauté Colonia Puebla, Chenalho. Nos cœurs restent meurtris de savoir et de voir de nouveau au Chiapas, qu´ont été déplacés les familles de cette communauté. Nous partageons la douleur de ces compagnons et compagnes, qui ont dû laisser leur affaires, leur terrain, leur champ, pour sauver leur vie des hauts dangers et menaces d´un groupe de plus de 1000 personnes dans la communauté de Colonia Puebla.
 Non seulement ces faits nous rappellent l´année 1997, où tous les problèmes et la militarisation de Chenalho avaient commencé après des problèmes à Puebla, mais cela nous rappelle aussi que les mauvaises stratégies du PRI sont de retour.
 Nous sommes sensibles à la réactivation des groupes paramilitaires de la région. Et nous veillons à ce que le déplacement de ces 80 personnes ne soit pas une étape de plus dans la logique de renforcement de la guerre de contre-insurrection. Nous dénonçons également le lien entre la libération des paramilitaires, auteurs matériels du massacre d´Acteal, et les actes qui se passent actuellement.
Tout a commencé par la récupération illégale d´un groupe évangéliste d´un terrain qui appartenait aux catholiques, ce même groupe qui refuse la construction d´une église catholique. Rapidement les mensonges et les manipulations ont recommencé, les évangélistes ont séquestré et accusé 3 compagnons d´avoir empoisonné l´eau. Ces 3 derniers ont été déplacés de la communauté, alors que ces faits ne sont pas avérés. Le mardi 20 août, alors qu´ils avaient annoncé leur retour, qu´une caravane civile les accompagnait pacifiquement, plus de 100 jeunes, dont certains âgés de 12 ans, accompagnés par des personnes arborant une coupe de cheveux militaire, ont reçu la caravane avec des pierres. Ils ont dû faire demi-tour. Dans la nuit ils ont brûlé deux maisons communautaires des catholiques, qui sont restés cachés et menacés.
Le mercredi 21, un groupe d´évangélistes a séquestré le Père Manuel, curé de la paroisse de Chenalho, durant plus de 8 heures. Ils l´ont enfermé dans les toilettes de la communauté. Ils l´ont frappé. Jamais le gouvernement n´a répondu face à ces menaces, et il n´a pas envoyé la force publique pour sauver le Père Manuel. Le jeudi, après que tous les catholiques aient été terrorisés et séquestrés dans leur maison, quelques familles ont décidé de se déplacer, empruntant un chemin hautement dangereux et difficile de nuit avec la pluie. Plus de 40 autres les ont suivis au petit matin. Le vendredi, d´autres ont pris la décision de quitter leur maison et leurs appartenances. Jamais la force publique, bien que prévenue, n´a pris de mesures pour garantir la sécurité physique des familles déplacées.
C´est pour cela que nous exigeons l´immédiate détention de ceux et celles qui ont séquestré le Père Manuel. De même, nous exigeons la détention immédiate des leaders moraux que sont Agustin Cruz Gomez et Jacinto Arias Cruz, ex-paramilitaire, ex-président de Chenalho.
Nous exigeons la garantie d´un retour rapide des déplacés, en toute sécurité, dans la communauté de Puebla.
Enfin, nous félicitons la solidarité entre les frères et sœurs Abejas et Zapatistes qui ont su apporter leur soutien et leur aide au déplacement de leurs frères et sœurs opprimés, organisant la solidarité depuis en bas et à gauche. Et nous nous solidarisons à la demande urgente d´aide matérielle et économique depuis nos géographies.

 

PAS PLUS DE DEPLACES AU CHIAPAS

VIVE LES ABEJAS

VIVE LES ZAPATISTES

 

 DEPUIS L´AUTRE EUROPE:

Caracol Mundo-Eco de latido, Vienna Austria
Asocacion Espoir Chiapas / Esperanza Chiapas, Francia.

CEDOZ, Mexico.España,
Plataforma de Solidaridad con Chiapas y Guatemala de Madrid, España
Casa Nicaragua, Belgica
Plataforma Vasca de Solidaridad con Chiapas, Pais Vasco
Grupo CafeZ de Lieja, Belgica
LaPirata (Plataforma Internacionalista por la Resistencia y Autogestion Tejiendo Autonomias)
Nomads (Italia, Berlin)
Nodo Solidario(Italia Mexico)
Colectivo Zapatista Mariso (Suiza)
Grupo de Solidaridad con Chiapas de Dorset, ingletera
Gruppe B.A.S.T.A., Münster, Alemania
CGT – Estado Español
Secretaria de la Mujer de la CGT España
Colectivo Tierra Lesbik,
Mut Vitz 13, Marseille, Francia
Comitato Chiapas  » Maribel  » – Bergamo, Italia
Secretaria de Accion Social, CGT ANDALUCIA
Ya Basta Netz Alemania,
Nodo Solidale (Italia y Mexico)
London Mexico Solidarity Group.
La red de Solidaridad Zapatista del Reino Unido
Caracol Zaragoza, España,
Colectivo Farma, Atenas Grecia
Accion Social Sindical Internacionalista ASSI
Plataforma de Solidaridad Con Chiapas de Aragan
Comité de Solidaridad con los Pueblos De Chiapas en lucha, Francia
La Plataforma de Solidaridad con Chiapas y Guatemala de Madrid,
Télé Directe, Francia,
ABCéditions Ah Bienvenus Clandestins, Francia
Caracol Solidario, Besancon, Francia
Icra International, Francia.
YoSoyUnDosTres, Lyon, Francia
DEPUIS L´AUTRE MEXIQUE

 

Colectivo Educación para la Paz y los Derechos Humanos A.C. (CEPAZDH )
Amig@s de Mumia Mexico,
Kolectivo Ik
Kaos Mexico
Movimiento Migrante Mesoamericano
Kolectivo boca en boca
Maderas del Pueblo del Sureste A.C.
Radio Zapatista
Sector Nacional Obrero y de Trabajadores de la Ciudad, el campo, el Mar, y el Aire, Adherente a la Sexta
Pozol Colectivo ,
Hijo de la tierra,
Organización Zapatista « Educación para la Liberación de nuestros Pueblos »
Pueblos, Barrios y Colonias en Defensa de Atzcapotzalco
Biblioteca popular, Df,
Ejido de Tila, Sexta.
Naranjas de Hiroshima
Cooperativas de Medios

 

DEPUIS L´AUTRE PLANETE TERRE

 

Wellington Zapatista Support Group
Servicio Paz Y Justicia, SERPAJ, America Latina
Casapueblos, Argentina

Campaña Internacional de apoyo a los juicios genocidas en Argentina
Revista Codo a codo, Argentina
Peace And Diversity Australia, PDA.
Comité pour les Droits Humain Amérique Latine, CDHAL, Canada

INDIVIDUELS:

Barabara Gammaracio, Italia
Julie Webb Pullamn, Neo Zelandia
Frederico Noriega, Sevilla, España.-
Grace Leung, Nueva Zelandia
Laure Glenain, France,
Alejandro Reyes Arias
Samira Biabi, Frnace
Lorena Aguilar Aguilar
Marta Sanchez Soler, Coordinacion Ejecutiva, MMM
Gustavo García Rojas
Leon Chavez Teixeiro
Joelle Gauvin Racine,
Genevieve Messier,
Alma Rosa Rojas Zamora
Cecilia Granados Salgado, Etnologa ENAH
Ericka Guttierrez
Priscilia Tercero, DF, Mexico
Rocío Servín, Guanajuato
Angel Benhumea
Pedro Rivero
Brenda Porras
Fernando Lopez
Jorge Herrera
Pietro Ameglio
Myriam Fracchia
Daniella Guarrior, Canada,
Tony boulo, France
Oscar Yomero,
Marie Helene Bourdages,
Annie Lapalme, Canada
Jean Lapalme, Canada
Hugo Absalon,
Alvara Gonzalez,
Jose Luis Carrasco,
Anais Gagnon,
Sista Innes
Ivonne Hernandez,
Emi Pot Baggins
Juan Imassi, Argentina, Artista y docente
Maria Amalia Garcia de Argentina
Rachel Fernandez Trujillo, Internacionalista Bolivariana
Felipe I. Echenique March
Cristina Delgado Hughes, Argentina
Daniel Vila, Periodista, Argentina
Isabelle Martineau, France
Hicham Lemlah, France
Lise GIllot, France
Ana Bianca Kludt
Nicte-Ha Dzib, Niñoas en la Otra Campaña, Df
Susana Grau, Jubilaba docente, Ensenada Argentina
Maximina Fueyo, Jubilaba docente, Ensenada Argentina
Carole Radureau, France,
Eve-lyne Clusiault, Canada,
Frédérique Parpouille, France,
Eugénie Taï, France,
Dayli Na, Periodista, France,
Maurixio Sur, Colombia,
Pablo Podesta, Mexico,
Guadalupe Lopez B,
Antonio Piñeiro Fernandez,
Ana Clou, Alemania,
Ana Emilia Palacios,
Viviana Valdovinos,
Liliana Prado,
Sara Garfias,
Maria Gracia Castillo Ramirez,
Fania Vandelay,
Carlos Alberto Jimenez,
Gaspard Ilom
Illiria Ninelth
Claudia Torres
Lucia Ar,
Fernando Villalobos,
Marco Antonio Landeros Rico,
Sandra Luz Garcia Parra,
Chio Martinez Prieto.
Javiera Araya