AccueilCommuniquéBrésil : Des organisations brésiliennes et internationales soutiennent la communauté affectée par l’exploitation minière canadienne en Amazonie brésilienne

Brésil : Des organisations brésiliennes et internationales soutiennent la communauté affectée par l’exploitation minière canadienne en Amazonie brésilienne

Plus de soixante organisations de la société civile du Brésil, du Canada et d’autres pays ont signé une lettre de solidarité avec la communauté d’Aurizona, dans l’État de Maranhão, en Amazonie brésilienne. La communauté d’Aurizona a été touchée par l’effondrement d’un barrage appartenant à la société minière canadienne Equinox Gold le 25 mars.

La lettre a été envoyée aux autorités brésiliennes et à la société minière canadienne Equinox Gold, auxquelles ils ont demandé de prendre les mesures nécessaires pour répondre aux demandes de la communauté.

Depuis deux mois, la rupture du barrage a contaminé la principale source d’eau de la région, affectant également la pêche, la récolte des fruits et les commerces locaux.  À ce jour, plus de 1 500 familles d’Aurizona sont privées d’un approvisionnement en eau adéquat et dénoncent le fait que l’eau distribuée par l’entreprise a provoqué des éruptions cutanées sur la peau de plusieurs personnes. 

Pour marquer les deux mois de la rupture du barrage, une manifestation a été organisée à Montréal, au Canada, devant le siège de la société de communication publique Radio Canada. L’objectif était de dénoncer les violations des droits humains commises par la compagnie minière. 

Le Comité pour les droits humains en Amérique latine, CDHAL, s’est entretenu avec Gustavo Monteiro, membre du collectif Brésil-Montréal, qui a organisé la manifestation. 

Je suis ici pour dénoncer ce crime socio-environnemental qui est la responsabilité de la société canadienne Equinox Gold Corp, qui a causé plusieurs dommages et impacts sociaux et environnementaux pour toute la population locale. Le fait est que la population reste sans accès à l’eau potable au milieu d’une pandémie qui touche le Brésil de manière particulière.  Nous devons attirer l’attention de la presse canadienne afin que la société soit tenue pour responsable et qu’elle soit soumise à la pression du peuple et du gouvernement ici au Canada.  Equinox perçoit de gros profits de l’exploitation de l’or à Aurizona et ne peut tout simplement pas laisser la communauté sans assistance après une tragédie comme celle qui s’est produite le 25 mars 2021. Depuis lors, il n’y a même pas eu de plan d’urgence pour aider la population.

Outre la manifestation et la lettre, des actions ont été menées sur les réseaux sociaux par des entités telles que le Mouvement des personnes affectées par les barrages au Brésil, Miningwatch Canada, Earthworks, le Front brésilien contre le coup d’État, FIBRA, le CDHAL et le Coletivo Brasil-Montréal. Ces organisations continueront à faire pression sur la société canadienne Equinox Gold pour qu’elle se conforme aux demandes de la communauté d’Aurizona.