AccueilNouvellesALERTE: Les sociétés minières augmentent le budget d’exploration pour le Chili

ALERTE: Les sociétés minières augmentent le budget d’exploration pour le Chili

Les sociétés minières ont augmenté leur budget pour l’exploration de projets miniers au Chili, ce qui génère une alerte dans les zones où ces explorations sont effectuées. En 2019, 23 nouvelles entreprises ont décidé d’explorer sur le territoire national. Cochilco répertorie 108 sociétés ayant des projets d’exploration dans le pays, dont 79 juniors, 15 de taille moyenne, trois chiliennes (Enami) ou des sociétés d’État étrangères et 11 sont incluses dans la catégorie « Autres ». Parmi ces entreprises, 39 enregistrent des activités sur le terrain au cours de l’année. Il est prévu que toutes les normes environnementales actuelles soient respectées; que les territoires où se situent ces explorations soient respectés; et que les projets, s’ils se concrétisent, ne laissent pas les zones environnantes dans une sécheresse totale (comme à El Melón).

Le budget que les sociétés minières ont réservé pour l’exploration au Chili s’élèvera à 654 millions de dollars US en 2019.
Selon le dernier cadastre de la Commission chilienne du cuivre (Cochilco), les entreprises ont alloué cette année 13% de plus (77 millions de dollars) qu’en 2018 aux activités d’exploration, principalement pour l’extraction de l’or à 57% du total approximatif de 300 trous, suivi du cuivre avec 38% et de l’argent avec 3%. L’an dernier, 100 puits ont été forés en mettant l’accent sur les cibles de cuivre.
Par rapport à 2018, le nombre de grandes sociétés minières qui investissent dans des campagnes exploratoires a augmenté de 14% et représente désormais 93% du total des investissements. Les juniors ont augmenté le travail sur le terrain de 22% cette année par rapport à 2018 et représentent 5,5% du total.

Cochilco a identifié 318 projets d’exploration de 108 sociétés, dont 84 ont présenté des activités sur le terrain en octobre 2018 et 2019, tandis que 115 prospects sont paralysés et 119 ont été abandonnés.
Environ 54% de ces projets d’exploration sont concentrés dans le cuivre, 25% dans l’or, 4% dans le lithium et 3% dans l’argent, le cobalt et le fer. Les autres métaux, minéraux industriels et charbon représentent 5% des projets.
Le cadastre enregistre qu’en 2013 et 2014 il y avait plus de projets dans lesquels l’exploration a été réalisée, mais en 2015 la plupart d’entre eux ont été paralysés en raison de la chute des prix des matières premières, et beaucoup d’entre eux ont été abandonnés plus tard en 2018.
Selon S&P Global, le Chili détient actuellement la quatrième plus grande allocation de budget d’exploration parmi tous les pays du monde et seules trois sociétés représentent près de la moitié de l’investissement total: Antofagasta Minerals du Chili (28%), Anglo American de Londres (12% ) et la société d’État de cuivre Codelco (9%).
Les investissements de plus de 72 milliards de dollars dans le développement de projets dans l’industrie minière chilienne sont estimés au cours des neuf prochaines années.

Source : Bnamericas.com (à partir d’OCMAL.org)
Photo : CODELCO