AccueilAction urgente#AlertaDefensoras- détention et criminalisation de María Magdalena Cuc Choc

#AlertaDefensoras- détention et criminalisation de María Magdalena Cuc Choc

Pendant l’après-midi du 17 Janvier, María Magdalena Cuc Choc a été arrêtée de façon arbitraire dans la municipalité de Puerto Barrios. Maria Magdalena est membre d’une famille reconnue pour ses efforts pour défendre la terre; Marie Magdalena est la sœur d’Angélica Choc et de Ramiro Choc, elle est aussi la belle-sœur d’Adolfo Ich Chaman, ce dernier a été tué en 2009 par la compagnie minière HudBay Minerals et la Compagnie Guatémaltèque de Niquel (CGN)

L’arrestation a eu lieu alors que Maria Magdalena offrait de l’accompagnement à une communauté de la municipalité d’El Estor. Elle était responsable de la traduction vers sa langue maternelle, le q’eqchi, dans le cadre d’une audience. Une fois celle-ci terminée, Maria a été arrêtée par les autorités locales alors qu’elle sortait d’une institution bancaire où elle avait réalisé une transaction. Elle a été transportée immédiatement au poste de police local. Selon les informations fournies par la Red de Defensoras de DDHH de Guatemala, Marie est accusée d’usurpation aggravée, de menaces et de détention illégale.

L’IM-Defensoras craint qu’encore une fois, la criminalisation soit utilisée comme un moyen pour réprimer le droit des défenseures guatémaltèques à défendre les droits humains. Nous tenons à exprimer notre appui et notre solidarité avec Maria Magdalena Cuc Choc et sa famille et nous exigeons au gouvernement qu’il respecte l’intégrité de Maria et ses garanties constitutionnelles.

 

Source: IM-Defensora