AccueilBaladodiffusionUne pétition présentée à l’Assemblée nationale du Québec demande que la CDPQ retire ses investissements du mégaprojet hydroélectrique Hidroituango en Colombie

Une pétition présentée à l’Assemblée nationale du Québec demande que la CDPQ retire ses investissements du mégaprojet hydroélectrique Hidroituango en Colombie

Source pour Audio

Plus d’un millier de personnes ont signé une pétition demandant au gouvernement du Québec d’agir pour que la Caisse de dépôt et placement du Québec retire ses investissements du mégaprojet Hidroituango en Colombie. La pétition a été déposée le 5 février à l’Assemblée nationale par la députée de Québec Solidaire Ruba Ghazal.

Pour souligner la présentation de la pétition à l’Assemblée, un groupe de manifestant.e.s et de représentant.e.s des syndicats québécois et de la société civile s’est réuni devant le siège de l’institution à Montréal la veille.

Entre octobre et novembre 2019, la tournée Justice Énergétique: en défense du fleuve Cauca a eu lieu dans plusieurs villes du Canada. Au cours de la tournée, la porte-parole du Mouvement Ríos Vivos Colombia, Isabel Zuleta. a fermement dénoncé les violations systématiques des droits humains causées par le mégaprojet, réalisé par Empresas Públicas de Medellín avec la participation d’une importante capitale canadienne.

La manifestation fait suite à un travail conjoint d’organisations canadiennes qui jugent inacceptable que leurs fonds de retraite soient appliqués à des projets de mort dans d’autres pays, comme c’est le cas à Hidroituango.

C’est ce qu’a déclaré Daniel Mallete, du syndicat Métallos, l’une des organisations qui ont soutenu la tournée et qui étaient présentes à la manifestation le 4 février.

“Nous sommes dans une campagne qui va continuer, ce n’est qu’une étape. C’est certain que s’il n’y a pas une pression sociale, si cette campagne ne continue pas, il ne changera pas. Donc c’est une continuité. Ce n’est peut-être pas demain que ça va finir, mais une chose qui est sûre: si nous ne continuons pas à nous mobiliser, comme on le fait aujourd’hui, comme on va le faire demain avec la pétition, on arrivera pas. Ce que je voudrais vous dire, c’est que le syndicat Métallos va rester là, aux côtés de causes comme celle de la Caisse de dépôt. L’année passée, notre syndicat a soutenu la venue d’Isabel et, s’il faut faire venir un autre militant, une autre militante ici au Québec ou au Canada, pour continuer cette sensibilisation, on sera aux côtés de ce militant ou militante. Solidarité et je pense qu’à quelque part la Caisse de dépôt doit entendre notre message. C’est très important ce que vous faites aujourd’hui, c’est très important de continuer à marteler ce message que ça prend des investissements éthiques et qu’ il faut sortir de ce projet au plus sacrant. Solidarité!

Source image et article de radio canada international

Source pour Audio