AccueilNouvellesManuel : la défense des droits humains face aux projets de dépouillement

Manuel : la défense des droits humains face aux projets de dépouillement

Depuis quelques années, les peuples et les communautés autochtones, afrodescendantes, paysannes et urbaines du Mexique se trouvent menacées par l’imposition sur leurs territoires de projets de développement et d’infrastructure, également appelés projets de dépouillement, qui affaiblissent les droits et sont liés à un modèle d’exploitation de la nature qui n’a aucun point de comparaison avec les processus préalables.

Face à ce modèle, de multiples formes de défense des territoires, des biens communs, des différentes cultures et des modes de vie ont vu le jour, intégrant différentes stratégies basées sur les droits humains. Dans l’objectif de renforcer ces stratégies et de partager les leçons apprises au sein de la lutte du Movimiento Mexicano de Afectados por las Represas y en Defensa de los Rios (Mouvement mexicain des affectés par les barrages et en défense des rivières-MAPDER) et de leurs alliés, ce Manuel pour la défense des droits humains face aux projets de dépouillement définit les 13 droits humains qui sont le plus fréquemment affectés par ces projets. De plus, il cherche à identifier les lois et les traités qui reconnaissent ces droits, mais surtout, il cherche à offrir certaines solutions pratiques pour que les communautés, les mouvements sociaux et les organisations puissent se défendre face à leur violation. Tout en étant conscient que le champ des droits humains est en dispute, cet exercice se fait en ayant recours aux interprétations qui sont les plus favorables pour les peuples.

Ce manuel est ainsi spécialement pensé pour les défenseurs et défenseures communautaires; les organisations de défense des droits humains, et les personnes affectées par un projet de développement : tout.e propriétaire, détenteur-trice , résident.e, locataire et occupant qui perd ses terres, maisons, biens personnels tangibles ou intangibles pour cause d’un projet de développement, ainsi que les personnes qui souffrent d’autre type de violations à ses droits humains (perte d’emploi, perte ou restriction d’accès au milieu de vie comme les ressources de la pêche, de la forêt, etc., desquels la subsistance dépend) pour les mêmes raisons.

Télécharger le manuel ici (en espagnol)

Source : Hic-Al