AccueilCommuniquéLettre ouverte sur la révision du Programme de travailleurs étrangers temporaires

Lettre ouverte sur la révision du Programme de travailleurs étrangers temporaires

Texte original ici

Organisations des droits des migrantEs partagent une lettre ouverte sur la révision des travailleuses et travailleurs étrangers

L’honorable MaryAnn Mihychuk, C.P, députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

L’honorable John McCallum, C.P., député
Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

21 mars, 2016

Cher et chère ministre :

La Coalition pour les droits des travailleurs et travailleuses migrantEs du Canada (CDTTMC), l’organe représentatif des travailleurs et travailleuses migrantEs dans le pays, répond aux rapports d’une révision de travailleurs étrangers temporaires et travailleuses étrangères temporaires en redélivrant nos appels pour mettre fin à la pratique discriminatoire consistant à lier les travailleurs et travailleuses migrantEs à des employeurs spécifiques ainsi qu’à faire la transition vers le statut d’immigration permanente à l’arrivée pour tous les travailleurs migrants et toutes les travailleuses migrantes.

Avec une adhésion dans six provinces, la CDTTMC est une coalition de groupes de travailleurs et travailleuses d’un océan à l’autre, visant à améliorer les conditions de travail pour tous les travailleurs et toutes les travailleuses. La CDTTMC croit que la révision du Programme de travailleurs étrangers temporaires doit se traduire par des conditions de vie et de travail améliorées pour les aides familiaux, les travailleurs agricoles saisonniers ou travailleuses agricoles saisonnières ainsi que d’autres travailleurs étrangers temporaires ou travailleuses étrangères temporaires.

Encouragée par les commentaires de la ministre Mihychuk d’assurer la résidence permanente pour les travailleurs et travailleuses migrantEs, la CDTTMC expose les prochains principes pour aider le gouvernement à concevoir sa révision du Programme de travailleurs étrangers temporaires. Ces principes sont endossés par XX organisations.

Principes pour une révision du Programme de travailleurs étrangers temporaires

Les droits humains ainsi que la dignité pour les travailleurs et travailleuses migrantEs doit guider le processus

  • La révision doit fixer comme ses objectifs la garantie des droits de résidence permanente, de réunification familiale, de droits sociaux complets ainsi que de protections au travail pour les travailleurs et travailleuses migrantEs.
  • Les travailleurs et travailleuses migrantEs cultivent notre nourriture, prennent soins des enfants, malades et personnes âgées, puis réalisent le travail éreintant de bâtir notre économie. La révision devrait célébrer et honorer les contributions des travailleurs et travailleuses migrantEs.
    Toute révision doit rejeter le traitement de travailleurs et travailleuses migrantEs comme des marchandises pour faire face aux pénuries de main-d’œuvre ou la caractérisation des travailleurs et travailleuses migrantEs comme externes à la main-d’œuvre Canadienne et ayant donc une incidence sur les possibilités d’emploi pour les travailleurs et travailleuses citoyenNEs ou résidentEs permanentEs.

Les voix des travailleurs et travailleuses migrantEs doivent être au centre

  • Les représentantEs de travailleurs et travailleuses migrantEs doivent avoir leur mot à dire dans le développement de la structure, la portée et l’échéancier de la révision.
  • Les audiences devraient avoir lieu à travers le pays, à des moments et à des endroits où les travailleurs et travailleuses migrantEs sont en mesure d’assister et de parler librement dans leur propre langue ainsi qu’avec une protection contre des représailles d’un employeur ou d’être cibléE par le renforcement des politiques d’immigration.

La révision devrait être compréhensive

  • Tous les aspects du Programme de travailleurs étrangers temporaires, incluant le Programme de travailleurs agricoles saisonniers, le Programme des aides familiaux résidents ainsi que les travailleurs étrangers temporaires ou travailleuses étrangères temporaires à bas salaires et salaire élevés doivent être pris en compte dans un cadre fondé sur des données probantes.
  • La révision devrait inclure les voix et les intérêts des travailleurs et travailleuses migrantEs qui ont été forcéEs de devenir sans papiers à la suite de lois de l’immigration et du travail restrictives.
  • Les voix et les intérêts des travailleurs et travailleuses migrants qui sont retourné.e.s chez eux-elles, plus particulièrement ceux et celles blessé.e.s ou malades, devraient être pris en compte.

La révision devrait être située dans le contexte d’immigration historique et actuelle

  • Les travailleurs et travailleuses migrantEs viennent au Canada depuis au moins 1880 lorsque des « travailleurs et travailleuses invitéEs » ChinoisES ont été amenéEs au Canada pour bâtir le chemin de fer entre la Colombie-Britannique et l’Est du Canada. 2016 est le 50e anniversaire du Programme de travailleurs agricoles saisonniers. La révision doit viser à corriger des siècles d’exclusions dans les itérations précédentes du Programme des travailleurs étrangers temporaires.
  • Les travailleurs et travailleuses migrantEs sont des immigrantEs racialiséEs et à bas salaire. Alors que de nombreux et nombreuses réfugiéEs, résidentEs permanentEs, époux/épouses, parents et grand-parents sont en mesure de venir au Canada avec le statut d’immigration de résidence permanente, les travailleurs et travailleuses migrantEs ne le sont pas. La révision doit coordonner étroitement avec les politiques d’immigration fédérales pour développer un système d’immigration à pallier unique qui assure la réunification familiale ainsi que le statut permanent pour tous et toutes.

Merci pour votre attention sur cette question.

Sincèrement,

Membres de la Coalition pour les droits des travailleurs et travailleuses migrantEs du Canada

Lettre par les membres de la Coalition pour les droits des travailleurs et travailleuses migrantEs du Canada

Cooper Institute à l’Île-du-Prince-Édouard
Migrant Workers Alliance for Change*
Migrant Worker Solidarity Network au Manitoba
Migrante Canada
Radical Action with Migrants in Agriculture à Vallée de l’Okanagan
Temporary Foreign Workers Association au Québec
Temporary Foreign Workers Coalition en Alberta
Vancouver Committee for Domestic Workers and Caregiver Rights
West Coast Domestic Workers Association à Vancouver

*« Migrant Workers Alliance for Change » inclut:

Alliance for South Asian AIDS Prevention (Toronto)
Asian Community Aids Services (Ontario)
Caregivers Action Centre (Ontario)
Fuerza Puwersa (Guelph)
Industrial Accident Victims’ Group of Ontario
Justicia for Migrant Workers (Ontario, Colombie-Britannique, Mexique)
Legal Assistance of Windsor
Migrante Ontario
No One Is Illegal – Toronto
Parkdale Community Legal Services
Social Planning Toronto
UNIFOR (Canada)
South Asian Legal Clinic of Ontario
United Food and Commercial Workers (Canada)
Workers United (Canada)
Workers’ Action Centre (Toronto).

Actuellement endossé par (veuillez compléter le formulaire ci-dessus et ajouter votre nom!)

AIDS Committee of Durham Region, Ontario
Birchmount Bluffs Neighbourhood Centre
British Columbia Federation of Labour Health and Safety Centre, British Columbia
BC Government & Service Employees’ Union
Butterfly (Asian and Migrant Sex Workers Support Network), Ontario
Comité pour les droits humains en Amérique latine, Montréal, Québec
Community Legal Assistance Society, British Columbia
Caregiver Connections Education and Support Organization (CCESO)
Council of Canadians, Canada
Council of Canadians, Prince Edward Island
Couples for Christ Migrants Program
Filipino-Canadian CommUnity of NB Inc.
Injured Workers’ Consultants Community Legal Clinic, Ontario
Inter Pares
Justice Across Borders Hamilton, Ontario
Kawartha Ploughshares
Mexicanxs Unidxs Por Regularizacion Mur
Migrant Worker Health Project, Ontario
Migrant Workers Dignity Association, British Columbia
Migrante Canada – Manitoba chapter
Migrante BC
MoveUP, British Columbia
Niagara Migrant Workers Interest Group, Ontario
Ontario Federation of Labour
Philippine Advancement Through Arts and Culture (PATAC)
PINAY Quebec
PEI Food Security Network
People’s Health Movement Canada/Mouvement populaire pour la santé au Canada
Refugees Welcome Fredericton, New Brunswick
Reproductive Justice NB, New Brunswick
Students Against Migrant Exploitation Brock Chapter, Ontario
Toronto Rape Crisis Centre/Multicultural Women Against Rape
UNIFOR Local 468
UNIFOR Local 707
Waterloo Region Migrant Workers Interest Group, Ontario
West Coast LEAF, British Columbia
Windsor Workers’ Education Centre, Ontario