4e édition Plan Nord, Plans Sud: Expansion minière canadienne: la criminalisation de la résistance dans les Amériques

Accueil4e édition Plan Nord, Plans Sud: Expansion minière canadienne: la criminalisation de la résistance dans les Amériques

4e édition Plan Nord, Plans Sud
Expansion minière canadienne: criminalisation de la résistance dans les Amériques
21 -22 mars

À vos agendas!

Jeudi et vendredi, les 21 et 22 mars, la Coalition sur les impacts socio-environnementaux des transnationales en Amérique Latine (QUISETAL), le Comité pour les droits humains en Amérique Latine, le Centr’Ere de l’UQAM, le Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC), le réseau DIALOG, la Chaire Nycole-Turmel et le Projet Accompagnement Québec-Guatemala (PAQG) organisent un colloque portant sur la criminalisation de la résistance face à l’exploitation minière dans les Amériques.

À travers ce colloque, nous désirons mettre en lumière l’omniprésence du discours de la croissance ainsi que l’évolution de la politique de coopération internationale canadienne en lien avec la politique étrangère, et le rôle grandissant du secteur privé dans le développement international et celui subordonné des ONGs.

Aussi, nous souhaitons mettre en évidence deux axes : la politique étrangère canadienne et le phénomène de mise à l’écart de la société civile. Dans ce deuxième axe, nous voulons mettre en lumière les processus d’intimidation, de criminalisation, de poursuites bâillons et les procédés administratifs gouvernementaux (retrait de soutien financier ou changements à Revenu Canada restreignant les activités politiques des organismes de bienfaisance) visant à faire taire la société civile tant du Sud que du Nord de l’Amérique.

Le colloque cherche à créer un rapprochement entre le secteur de la recherche et la société civile, ainsi que favoriser le partage d’analyses.

Lolita Chavez, Conseil des Peuples K’iche’
Le 4 juillet 2012, Lolita a subi un attentat à sa vie en raison de son engagement pour la défense du territoire et des droits humains. On dénombre 22 dénonciations contre elle et de nombreuses menaces ont été proférées à son égard. En ce moment, elle bénéfice de mesures de précautions de la Commission inter-américaine des droits humains. L’attentat à sa vie le 4 juillet 2012 n’a pas affecté sa détermination pour défendre les droits de ses pairs. Elle a d’ailleurs été surnommée la voix de l’espoir des peuples autochtones qui sont la cible de racisme et d’exclusion sociale.

Admission sur contribution volontaire de 5$/jour

21 mars
13h à 15h: Salle N-M520 (Pavillon N)
15h à 17h: Groupes de discussion (Pavillon N)
Metro Berri-UQAM
17h30 à 18h: Souper! Salle SH-2420 (Pavillon Sherbrooke)
Metro Place-des-Arts

22 mars
9h à 18h: Salle la Chaufferie (Complexe des Sciences Pierre-Dansereau de l’UQAM)
Métro Places-des-Arts
12h30 à 14h: Groupes de discussion

Conférenciers

Alain Deneault, auteur principal du livre Noir Canada, chargé de cours, Département de sociologie, UQAM
Anne-Marie Voisard, responsable juridique chez Écosociété
Éric Pineault, professeur, Département de sociologie, UQAM
Étienne Roy-Grégoire, coordonnateur, Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société – CIRDIS, UQAM
Isabel Orellana, professeure, Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté – Centr’Ere, UQAM
Jonathan Abitbol, Réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones – DIALOG
Lolita Chavez, du Conseil des Peuples K’iche’
Louis-Philippe DeGrandpré, Projet Accompagnement Solidarité Colombie (PASC)
Lucie Lemonde, professeure, Département des sciences juridiques, UQAM
Marc-André Anzueto, doctorant en science politique à l’UQAM
Marc Drouin, chercheur postdoctorant à la City University de New York
Maude Prud’homme, activiste et ancienne coordonnatrice du RQGE
Nancy Thède, professeure, titulaire de la Chaire Nycole-Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques, UQAM
Nik Barry-Shaw, co-auteur du livre Paved with good intentions
Rachel Warden, Kairos
Rachel Deutsch, documentariste
Sandra Carolina Ascencio, membre de Justice, Peace and Integrity in Creation (PIC)
Steven Schnoor, documentariste, professeur, Department of Communication Studies, Concordia University

En parallèle aux conférences, des groupes de discussion auront lieu le 21 et 22 mars afin de permettre au public de s’entretenir avec les conférenciers et d’approfondir la discussion sur les thèmes présentés.

La programmation sera diffusée sous peu.

La 4e édition du colloque Plan Nord, Plans Sud ne serait pas possible sans la participation d’Amnistie Internationale, la Confédération des syndicats nationaux (CSN), l’Institut des études internationales de Montréal (IEIM), l’Association étudiante de l’unité de programme des baccalauréats bidisciplinaires de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM (ABICEP), l’Association facultaire étudiante de science politique et de droit de l’UQAM (AFESPED), du Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE), du Ministère des Relations Internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRI), de la Ligue des droits et libertés, les Brigades de Paix internationales (PBI), l’Entraide Missionnaire, l’Alliance de la fonction publique du Canada, de la Chaire Nycole-Turmel sur les espaces publiques et les innovations politiques et du réseau DIALOG.

Pour toutes informations ou demande d’entrevue, contactez Stéphanie Schwanen au 514-495-3131.

Programmation de l’événement 4e-edition-plan-nord-plans-sud-expansion-miniere-canadienne-criminalisation-resistance-ameriques-_0