AccueilNouvellesUn don important et controversé – Fondation Munk

Un don important et controversé – Fondation Munk

Université de Toronto
Un don important et controversé

Mise à jour le mercredi 14 avril 2010 à 10 h 59

Le plus important don de l’histoire de l’Université de Toronto soulève la controverse. Le fondateur de la compagnie minière canadienne Barrick Gold et son épouse investissent 35 millions de dollars pour former une élite en matière de gouvernance internationale. L’argent de Peter et Melanie Munk permettra la création de la Munk School of Global Affairs.

Grâce au don de la famille Munk et à l’apport supplémentaire de 25 millions de dollars du gouvernement ontarien, l’Université de Toronto veut être considérée parmi les cinq plus importants établissements en affaires internationales sur la planète.

La Munk School of Global Affairs accueillera ses premiers étudiants en septembre. Ceux-ci devront parfaire leurs connaissances à l’étranger, au sein d’organisations internationales ou de multinationales.

Inquiétudes de Mining Watch

Cependant, les liens privilégiés de l’université avec le fondateur de Barrick Gold inquiètent l’organisme Mining Watch. Cette coalition a dénoncé la minière à plusieurs reprises, affirmant qu’elle viole les droits de la personne et détruit l’environnement dans les pays du tiers monde.

Le coordonnateur de Mining Watch, Ramsey Hart, craint que l’indépendance de l’université soit compromise et l’empêche, par exemple, de remettre en cause les activités de Barrick Gold dans le monde.

L’Université de Toronto jure cependant que son généreux donateur a toujours respecté sa liberté universitaire. Un don précédent de Peter et Melanie Munk, fait il y a 10 ans, a aidé à la création de la Faculté des études internationales de l’Université de Toronto. Un groupe de chercheurs de cette faculté s’est récemment distingué en débusquant un réseau de cyberpirates chinois.