Faire un don

Historique

Le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) a été fondé en 1976, à la suite des coups d’État en Argentine et au Chili, connus pour leur forte répression et les violations de droits humains, par quatre pasteurs et prêtres d’églises chrétiennes de Montréal qui, à l’intérieur de leur confession respective, occupaient une fonction en relation avec les problèmes internationaux.

Le CDHAL doit sa naissance à deux préoccupations : d’une part, un souci des chrétiennes et chrétiens de sensibiliser et d’informer l’Église et la population du Québec par rapport aux situations de répression politique et de violation des droits humains en Amérique latine; d’autre part, un désir d’établir une solidarité réelle et vécue entre les Églises de là-bas et celles d’ici. Au début, les membres du CDHAL appartenaient à une affiliation religieuse. Cependant, depuis plus de 20 ans, la composition du CDHAL, de même que son travail, est totalement libre de toute affiliation religieuse.