AccueilPétitionAction urgente pour demander la libération des activistes mexicains et d’Amérique centrale détenus au Nicaragua

Action urgente pour demander la libération des activistes mexicains et d’Amérique centrale détenus au Nicaragua

Signez en ligne l’Action Urgente sur la Plateforme Denuncia Oaxaca  

À la Communauté Internationale

Au Gouvernement du Nicaragua

Au Gouvernement du Mexique

Au Secrétariat des Affaires Étrangères

 

Faits

Ce samedi 25 Juin 2016, ont été arrêtés, dans la zone de Fonseca, dans la municipalité de la Nouvelle-Guinée, des activistes de droits humains qui participaient à un atelier sur les Changements Climatiques et des Nouvelles Technologies.

Les personnes détenues répondent aux noms de Byron Reyes Ortiz (Costa Rica), Daniel Espinoza Jiménez (Espagne), Salvador Tenorio Pérez (Mexique), Emanuel de la Luz Ruiz (Mexique), Ana Laura Rodríguez (Argentine), et Eugenio Pancelli Chávez. Ces activistes font partie de la Caravane Mésoaméricaine pour le Bien Vivre. Parmi ces activistes, il y a des leaders autochtones à l’instar de Byron Reyes de la communauté Terraba.

Ces personnes ont été arrêtées au même moment que la leader Francisca Ramírez, connue pour son opposition à la construction du canal interocéanique au Nicaragua et pour mener les manifestations paysannes contre le mégaprojet, dont la concession a été accordée pour 100 ans à une compagnie chinoise.

Il convient de signaler que ces activistes et leaders ont été arrêtés alors qu’il n’y a eu aucune plainte officielle. La police du Nicaragua a déclaré qu’ils ont été arrêtés du fait de l’explosion due à la manipulation et l’utilisation de dispositifs et de substances explosives. Les voisins de la zone ont démenti cette version.

Pour tout ce qui précède:

Nous exigeons

  • La libération immédiate de tous les activistes détenus. Cette détention est manifestement arbitraire, et dans ces conditions, la vie des détenus est en danger.
  • Qu’une enquête sur les faits soit dès maintenant menée pour déterminer les responsabilités.
  • La non-criminalisation des mouvements sociaux, en particulier des activistes et des opposants aux projets de développement.

Oaxaca de Juárez, Oaxaca. Dimanche 26 juin 2016.

Services pour une Éducation Alternative A.C. EDUCA – Signez la pétition

Envoyer des actions urgentes à :

Président de la République des États-Unis du Mexique

gobmx@funcionpublica.gob.mx

Ambassade du Costa Rica au Nicaragua

embcr-ni@rree.go.cr

Secrétaire des Affaires Étrangères.

atencionciudadanasre@sre.gob.mx

Source: Educa Oaxaca